Une baleine à bosse heurtée par un bateau

Triste découverte cette semaine… En faisant le tri dans ses archives, l’équipe Quiétude a retrouvé une photo d’une baleine (ou d’un baleineau) présentant les marques d’une hélice d’un bateau. La photo date du 24 Septembre 2017 et a été prise au cours d’une sortie de sensibilisation Quiétude au niveau de la pointe des Aigrettes sans que l’équipe se soit rendu compte à ce moment là qu’il s’agissait d’un animal blessé.

Ce qui fait au moins 2 individus ayant été profondément entaillés par les hélices d’un bateau au cours des deux précédentes saison des baleines à La Réunion. En effet, une même observation a été faite lors de la saison 2018.

Une fois de plus, ces éléments viennent illustrer la nécessité de réduire les vitesses des navires aux abords de nos côtes pour limiter les risques de collision avec la mégafaune marine de La Réunion.

Pour rappel, la charte d’approche des cétacés et des tortues marines à La Réunion recommande de limiter sa vitesse de navigation à 4 nœuds à partir de 300 mètres d’un groupe de cétacés et de se mettre au point mort aux abords des 100 mètres.

Pour rappel également, baleines et dauphins sont protégés par l’arrêté ministériel du 1er juillet 2011 qui précise que « la perturbation intentionnelle, incluant la poursuite ou le harcèlement des animaux dans le milieu naturel » est interdit et passible d’amende jusqu’à 750€.  Dans le cas où il y a mutilation il s’agit d’une atteinte à la conservation des espèces justifiable d’une amende pouvant aller jusqu’à 150 000€ et de deux ans d’emprisonnement.

Prenez le temps ! Appréciez la mer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *