Les Plages

La comparaison de nombreux sites de ponte a montré qu’il n’existait pas de plage « type » pouvant accueillir les tortues. La sélection d’un site de ponte se base néanmoins sur différentes conditions minimales permettant de mettre en avant les sites favorables au retour des tortues marines :

  • l’historique de ponte récent ou passé
  • la facilité d’accès par la mer (présence de passes, hauteur de plage peu élevée et granulométrie fine par exemple)
  • le site doit être peu éclairé et peu fréquenté
  • la présence d’une végétation originelle de haut de plage
  • une réglementation peu contraignante aux actions de restauration
  • une acceptation/implication des gestionnaires ou propriétaires concernés

Ce sont essentiellement des plages coralliennes de la Côte Ouest ayant gardé un caractère naturel, sans intervention majeure de l’homme en termes d’urbanisation. Ces plages sont peu fréquentées et les activités récréatives peu présentes. La relative tranquillité des lieux, la présence de vestiges de végétation originelle, sont autant d’autres facteurs favorables au retour des tortues marines .

Quatre sites ont été retenus pour la mise en œuvre de la mesure, couvrant une surface de cinq hectares de plage :

  • Plage de Cap Champagne (Nord de Boucan Canot, Commune de Saint-Paul)
  • Plage de Souris Chaude (Pointe de Trois-Bassins, Commune de Trois-Bassins),
  • Plage du Cimetière à Saint-Leu (Commune de Saint-Leu),
  • Plage de la Ravine Mulat (Commune d’Etang Salé).