Se mettre à l’eau avec Méréva est fortement déconseillé !

Au vu de l’ensemble des éléments dont nous disposons aujourd’hui, l’équipe Quiétude considère que se mettre à l’eau avec Méréva représente un danger réel pour la sécurité des baigneurs. Les situations à risque perdurent et s’intensifient. Nous recevons continuellement des témoignages et avons nous-même secouru un baigneur. En ne respectant pas les recommandations, les baigneurs se mettent en danger. Mereva qui protège son baleineau, est là pour nous le rappeler.

L’équipe « Quiétude » du CEDTM demande, à nouveau, d’éviter toute mise à l’eau avec cette femelle et son baleineau.
Nous avons publié une liste de critères d’identification sur notre site : https://cedtm-asso.org/quietude/2018/09/03/comment-identifier-mereva-la-baleine-qui-vient-au-contact-des-baigneurs/
Nous justifions notre conseil par :
-Un risque pour les baigneurs. A ce jour, aucun accident grave n’est à déplorer mais nous avons connaissance de plusieurs incidents : paniques, hématomes, combinaisons de plongée déchirées…
-Un agacement manifeste de la baleine dérangée. Le comportement de Mereva s’assimile à un comportement agonistique de défense face à un prédateur, un danger ou un compétiteur. Il importe donc de limiter la pression d’observation sur cette baleine et son baleineau.
Nous savons que ce conseil n’est pas suivi par tous et que certains se mettent à l’eau en connaissance de cause. Le rôle du CEDTM est de porter nos informations à votre connaissance et nous invitons chacun à prendre ses propres responsabilités.
En cette fin de saison des baleines qui nous font l’honneur de nous présenter ces merveilleux spectacles, mais aussi en cette période de forte fréquentation du plan d’eau, nous vous souhaitons de belles observations en toute prudence.
N’hésitez pas à transmettre l’information autour de vous et à nous partager vos retours.
Rappel des critères d’identification de Mereva et son baleineau :
– Une caudale (face inférieure) : une virgule caractéristique sur la face inférieure.
– Une caudale (face supérieure) : extrémités atrophiées et une cicatrice sur l’extrémité supérieure gauche avec marques blanches
– Une dorsale crochue
– Une tête avec « un menton » blanc
– Un baleineau scarifié de blanc avec des points blancs (2 à 3) sur le flanc droit
Rappel des recommandations les plus importantes en cas de mise à l’eau :
– Pas de mise à l’eau si les baleines sont « actives »
– Pas de mise à l’eau si plus de 3 bateaux dans la zone d’observation
– Rester groupés dans l’eau, calmes et passifs
– Conserver vos distances avec l’animal
– Respecter l’ensemble des recommandations de la charte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *