Partage de connaissances sur les mises à l’eau – Tonga et Réunion

Retours sur les échanges lors de la World Whale Conference 2019 déroulée l’an passé à Hervey Bay à propos des mises à l’eau et les études présentées par Ludovic Hoarau (Réunion) et Lorenzo Fiori (Tonga).

Extrait de l’article paru dans « Whale Watching Azores »

Nager avec des baleines à bosse aux Tonga et à la Réunion.

La nage avec les baleines a été le centre d’attention de cette conférence et deux intervenants, Lorenzo Fiori et Ludovic Hoarau, ont fait deux présentations distinctes sur un sujet similaire, toutes deux portant sur les réactions comportementales des groupes de mères et de baleineaux aux activités de nage avec les baleines à bosse. Dans deux endroits différents du monde, les deux études ont montré les impacts de la nage avec les activités des baleines à bosse. Les images de la présentation de Ludovic ont montré que les baleines à bosse avaient un comportement agonistique lorsque les touristes nageaient avec elles. Le comportement agonistique est défini comme un comportement social lié à la lutte. Lorenzo Fiori, par exemple, a également montré que les mères des baleines à bosse passaient plus de temps à se reposer sous la surface. Mais comme les baleineaux ne peuvent pas retenir leur souffle aussi longtemps que leur mère, le baleineau se reposait à la surface pendant des périodes prolongées sans la mère. Ludovic a observé un comportement similaire à La Réunion, et a même montré qu’une baleine à bosse femelle éloignait littéralement les touristes avec sa nageoire pectorale. Lorenzo a montré des images où le baleineau présentait un comportement agonistique directement envers les touristes. L’un des principaux problèmes de la baignade avec les baleines en général est que souvent les règlements ne sont pas respectés et qu’il y a trop de tour-opérateurs présents en observation des groupes de mères-baleineau. Ainsi, si les touristes veulent nager avec des baleines à bosse, ou avec toute autre espèce de mammifère marin, il est important de vérifier si les opérateurs touristiques respectent les règlements, et s’ils se trouvent dans une zone où ils sont protégés.
Une suggestion pour améliorer l’activité est d’avoir une mise en place comme l’image ci-dessous (cf. article complet).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *