La réglementation nationale évolue

L’arrêté ministériel du 1er juillet 2011 interdisait la « perturbation intentionnelle » incluant la poursuite ou le harcèlement dans le milieu naturel, ainsi que la destruction, l’altération ou la dégradation des sites de reproduction et des aires de repos des cétacés. Cet arrêté est applicable sur tout le territoire national.

Depuis le 1er janvier 2021, une modification de l’arrêté est entrée en vigueur. L’approche à moins de 100 mètres des cétacés (dauphins, baleine à bosse, cachalots…) est désormais interdite dans les aires marines protégées.

La Réserve Naturelle Marine de La Réunion fait partie des aires marines protégées françaises. Par conséquent, il est désormais interdit de s’approcher d’une baleine à bosse, d’un dauphin et plus généralement de tout cétacé, à moins de 100 mètres, dans son périmètre.

Cette mesure nationale vient compléter les dispositions locales établies depuis plusieurs années par le préfet de La Réunion, délégué du Gouvernement pour l’action de l’État en mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *